Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Nation, Agence immobilière PARIS 75012

L'actualité de CENTURY 21 Nation

La place de la Bastille va connaître une petite révolution…

Publiée le 04/04/2016


Après de longues tergiversations, le réaménagement de sept places parisiennes entre dans sa phase concrète : Bastille, Fêtes, Gambetta, Italie, Madeleine, Nation ou Panthéon, chacun de ces endroits symboliques devrait recouvrer un peu de fraîcheur. Avec une idée centrale, réduire l’occupation automobile en limitant les chaussées à 12 mètres de large au maximum et rendre ainsi l’espace aux piétons et aux cyclistes pour en faire des lieux de rencontre plutôt que de passage. Avec une contrainte majeure : un budget très serré puisque seulement 30 millions ont été prévus pour les sept lieux.

Une place chargée d'histoire.
Construite au XIVe siècle lors de l’érection des fortifications voulues par Charles V, la forteresse de la Bastille connue de nombreux usages (entrepôt d’arme, coffre du trésor royales, prison…) avant d’être détruite lors de la révolution de 1789. Après avoir connu de multiples aménagements au fil du temps notamment lors du percement du canal Saint-Martin qui passe sous la place, elle accueillit successivement la colonne de Juillet en mémoire des Trois glorieuses de 1830, puis une gare vingt ans plus tard qui sera démantelée en 1969 pour y bâtir l’opéra.

Un lieu peu accueillant pour les piétons et les cyclistes.
A l’intersection de trois arrondissements (4e, 11e et 12e), la place de la Bastille demeure très populaire, point de départ de nombreuses manifestations mais aussi siège de marchés ou de concerts, qui connaît par ailleurs une importante vie nocturne. Mais l’endroit se révèle mal conçu pour un usage quotidien de ses riverains et des piétons en général, sans compter son potentiel touristique largement sous-exploité. Au cœur d’un quartier plutôt jeune dont les revenus se montrent plus élevés que la moyenne parisienne, davantage lieu de travail que résidentiel, la place manque singulièrement de stationnements réservés aux 2-roues et ne comporte pas de piste cyclable.

Un réaménagement aux dépens des automobilistes.
Le projet qui a finalement été retenu permettra une liaison naturelle de la place de la Bastille au bassin de l’Arsenal par un terre-plein d’une part et par le renforcement de la trame verte située entre Richard Lenoir et les berges d’autre part, afin de favoriser la circulation des piétions et des cyclistes. Une place qui sera entièrement végétalisée pour réjouir les amateurs de la nature mais également équipée de façon à accueillir des événements culturels tels que des concerts. Le centre de la place sera élargi tout comme le parvis de l’Arsenal, entraînant la suppression du carrefour giratoire, ce qui ne devrait pas manquer d’agacer les automobilistes (rarement parisiens, il faut bien l’avouer).

Pour en savoir davantage sur le réaménagement des 7 places parisiennes cliquez ici.

Notre actualité